Fondée dès 1858 au rythme de la fameuse ruée vers l’Or de Pikes et Peak, 18 ans avant la création de l’Etat du Colorado, Denver fut pillée en un été par quelques 100 000 Fifty-Niner venus de Lawrence. Une pelle, un sac et les yeux brillants de pépites, ils tenteront leur chance dans le Casino grandeur nature de Cherry Creek avant de plier bagage en direction du Kansas voisin. Nés avec l’or, de nombreux villages fantômes ponctuent les randonnées pédestres des mountain climbers, et s’érigent en gardiens du temps, en témoins de l’Histoire des aventuriers du Nouveau Monde façon Indiana Jones… Aujourd’hui, Denver, typiquement américaine mais étonnamment « nature », affiche une architecture urbaine sans complexe sur fond d’une immense chaine montagneuse, et attire les touristes du monde entier du fait de sa situation géographique inédite, de sa loi sulfureuse du « recreative cannabis », mais aussi grâce à un dynamisme culturel grouillant, porté par le Denver Museum of Nature & Science, témoin centenaire de « l’Histoire du Colorado, de la Terre et de l’Univers ». Récit d’un voyage au cœur de la Mile-High City…

Profondément historique, résolument Art Trendy

Métropole cosmopolite en puissance, Denver nous a d’abord surpris par les très nombreux clins d’œil à son passé de capitale de la Ruée vers l’Or, puis de ses péripéties « Western ». Le Rockmount Ranch Wear, vieux de quelques 110 ans, continue de commercialiser des artefacts de Cowboy, à la fois extravagants et anachroniques, et le village de Golden abrite le musée et la tombe de sieur Buffalo Bill en personne. En bifurquant sur le la 16th Street, à l’ombre des grattes ciels et des acacias, un panneau publicitaire prolonge ce voyage dans le temps et annonce la 109ème édition du « National Western Rodeo & Horse Show » plus grand festival western du pays. A l’hôtel, des sculptures inattendues de vaches et de bisons finissent d’ancrer la cité dans un contexte historique finalement bien assumé. Bien que profondément Art Trendy, avec ses musées aux formes curieuses (Denver Art Museum) et ses immenses statues (Ours bleu, mascotte officielle de la ville) et particulièrement sportive au point d’être symboliquement désignée « Etat le moins gros des U.S.A », c’est la facette « scientifique » de la ville qui a attiré mon attention, suite aux retours dithyrambiques au sujet du Denver Museum of Nature & Science de Colorado Boulevard.

Musée de Denver : aux origines de la ville, de la Terre et de l’Univers

Parcourir la petite autoroute (moins de 40 km) qui longe la zone urbaine de Denver en décapotable sous un soleil digne de Baywatch procure un plaisir insoupçonné de liberté. Léger quiproquo pour le stationnement, principalement dû à mon anglais lamentable, une quittance raisonnable, un hall feutré… La « Floor Map » annonce la couleur dès l’entrée : trois étages entièrement dédiés à la nature, la science et l’Histoire, matérialisés par plus d’un million d’objets anthropologiques sur une surface de plus de 46 000 m². Comme on vous le dira dans les parages, vous n’aurez pas le temps de faire le quart du musée en une journée : top 5 des activités à faire au Denver Museum of Science & Nature :

#5 Egyptian Mummies Exhibit

Une paire de vieilles boîtes en bois, d’apparence ordinaire, renferme un trésor inestimable : deux femmes momifiées détiennent les secrets d’une civilisation de 3000 ans. Qui étaient-elles ? Comment sont-elles mortes ? Les mystères sont révélés grâce à la magie de la technologie !

#4 Le Gates Planetarium

Une simulation géante vous embarque dans une expérience multi-sens impressionnante, à l’Américaine. Un planétarium d’une centaine de places, doté du 3D « spatial sound system » et d’un dôme métallique perforé tenteront de percer les mystères de l’Univers à travers les attractions « Cosmic Journey » et «We are Aliens », entres autres.

#3 Phipps IMAX Theater

Inauguré en 1940, et rénové en 1983, le Phipps IMAX Theater propose des projections en format IMAX, plusieurs fois par jour. Comme pour le Gates Planetarium, il est possible d’acheter un ticket à l’avance, qui donne accès à n’importe quelle séance de la journée.

#2 The Power of Poison (jusqu’à Janvier 2016)

Barbotez dans les toxines et les breuvages mortels au cours de cette soirée consacrée au poison. Invoquez votre courage et faites des découvertes surprenantes à chaque tour. Méfiez-vous des piqûres et morsures, et méritez votre élixir !

#1 La Gems & Minerals Gallery

Arborez votre casque et suivez les puits jusqu’à la mine d’argent mexicaine, où brillent des cristaux lactés sous les stalactites. Le Colorado fut fondé par l’exploitation minière. C’est ici que vous découvrirez les pierres locales qui ont motivé les Fifty-Niner du Kansas, comme le Tom’s Baby, une pépite de huit livres d’or cristallisé, déterrée à Breckenridge en 1887.