Carnaval parmi les plus populaires à travers le monde, le festival de Junkanoo puise ses origines au cœur des traditions des Bahamas. Moment phare de l’année, il est l’occasion de mises en scènes et de divertissements spectaculaires. Ile paradisiaque des Caraïbes, très appréciée du tourisme hivernal, les Bahamas et tout particulièrement San Salvador ont accueilli les premiers pas de Christophe Colomb lors de son épopée à la conquête du nouveau monde. Un lieu chargé d’histoire et de traditions populaires que cette ile, qui charme également par ses paysages paradisiaques et sa douceur de vivre. Un festival haut en couleurs rythmé par des parades féériques empreintes d’une culture locale fortement ancrée dans le quotidien pour célébrer l’arrivée des beaux jours. Echappée belle en musique…

L’ile de la fête

Défilé de rue aux consonances artistiques, cette gigantesque parade insolite puiserait ses origines dans l’histoire de l’esclavage. Elle devrait en effet son nom à John Canoe, un esclave affranchi qui l’aurait instauré lors des trois jours de congés étant octroyés aux esclaves à l’occasion des célébrations de Noel. Occasion de se divertir, d’oublier le poids d’un quotidien trop lourd, et de faire la fête, le festival de Junkanoo s’investissait sur des échasses en portant des masques colorés, tambours et cloches en main. Selon certaines études il pourrait également s’être inspiré de la tradition du masque du peuple des Igbos, ethnie ayant largement souffert de la diaspora liée à la traite humaine.

Depuis, c’est toute la population des Bahamas, qui s’attelle à élaborer durant de longs mois, l’ensemble des artifices et attribues qui feront de ce festival, une manifestation à la notoriété internationale, et très attendue. Costumes travaillés, partitions des fanfares savamment élaborées et bonne humeur sont au programme des représentations à thèmes des différentes confréries présentant leur travail dans une ambiance survoltée.

Une destination où bouger son corps

Envahissant la totalité de l’ile, ce carnaval à l’énergie vibrante, est une opportunité de danser au rythme des défilés. Ile de la fête, les Bahamas, n’en sont pas moins, une étape incontournable pour tous les sportifs qui se respectent.

Célébrée pour la splendeur de ses spots de plongée, abritant notamment l’une des plus grandes barrières de corail du monde, les Bahamas sont aussi une destination qui vous invite à participer à des évènements sportifs qui déplacent les foules, à l’instar du challenge mondial des relais ayant eu lieu dernièrement à Nassau, qualificatif pour les jeux olympiques de 2016, érigeant les Bahamas au rang de place forte d’un tourisme à la fois festif, culturel et sportif. Un trio gagnant à en croire le taux de fréquentation de l’ile qui n’en finit pas de grimper.

Et si vous souhaitez prendre le temps de l’observation et vous immerger dans l’essence de la culture locale, le centre Educulture de Nassau vous offre l’opportunité d’observer en les exposant, les nombreux costumes du festival des années précédentes.

Crédit photo : Flickr / Jon Worth