Qu’est-ce qui peut bien faire plaisir à un amoureux inconditionnel de la nature ? C’est simple : l’observation d’une faune curieuse !

Avec une part de 5 % de la biodiversité de la planète, le Costa Rica est une destination qui regorge d’excellents sites naturels, propices à l’observation passionnée. Des singes bondissant dans les feuillages aux paresseux suspendus aux branches, en passant par le monde de reptiles à l’état sauvage, le Costa Rica vous en mettra plein la vue lors de votre visite en Amérique centrale. On n’oublie surtout pas la très grande diversité d’espèces d’oiseaux du pays avec le fameux ara rouge, célèbre pour sa fidélité, le quetzal,  le colibri et bien d’autres.

Où croiser ces cinq curiosités de la faune costaricienne ? Notre sélection pour guider votre voyage au Costa Rica.

1. Les crocodiles du Parc national Corcovado

Véritable paradis de la vie animale, ce parc national compte environ 400 espèces d’oiseaux, 140 espèces de mammifères et plus de 100 espèces de reptiles et amphibiens… C’est dire si la diversité biologique du site est impressionnante et intense. Situé ou cœur de la Peninsula de Osa, le parc national Corcovado vous promet une plongée sensationnelle dans l’intimité d’une faune riche abritant des animaux comme le jaguar, l’ocelot, ou encore le puma. Mais, c’est surtout l’endroit privilégié pour observer un monde de reptiles peuplé par des crocodiles et caïmans baignant dans les río.

Pour information, depuis janvier 2014, il est désormais obligatoire d’être accompagné d’un guide certifié par l’ICT (Instituto Costarricense de Turismo) pour accéder au Parc.

2. Les singes du Parc national Santa Rosa

C’est un site extraordinaire doté d’un écosystème unique et situé au cœur de la forêt tropicale sèche de la côte pacifique. Il préserve des arbres comme l’arbre national du Costa Rica, le Guanacaste ou le Pochote… Dans son secteur côtier, les visiteurs et amoureux de la nature pourront découvrir la mangrove rouge et d’autres formes d’une végétation représentative des littoraux tropicaux marécageux du pays.  Le parc s’étend sur quelque 37 117 hectares pour sa partie terrestre et 78 000 pour sa partie maritime, et vous amène à rencontrer une grande famille de singes composée du singe Hurleur, du singe écureuil, du Capucin…

Plusieurs sentiers y sont aménagés et ouverts au public. Attendez-vous à de belles découvertes avec le monde simien.

3. Les tortues du Parc national de Tortuguero

Accessible uniquement en avion ou en bateau, la « Petite Amazonie » ou « Parc national de Tortuguero » est un univers lacustre fait de canaux et de rivières, localisé dans la zone caraïbe. Avec une faune exceptionnelle, ce site préservé constitue le centre d’attraction de nombreux touristes qui y vont chaque année pour observer, grâce à une traversée en barque, des crocodiles, des singes paresseux…et assister surtout à la ponte des tortues sur la plage Tortuguero, de juillet à décembre. Un spectacle impressionnant à voir absolument.

4. Les flamants roses du Cano Negro

Le Cano Negro est une vaste zone humide, un refuge de nombreux oiseaux et reptiles célèbre pour la grande diversité d’espèces d’oiseaux aquatiques qu’il abrite. Avec une superficie de 10 171 hectares, il vous fera apprécier votre rencontre avec les cigognes, les hérons et bien sur les flamants roses. Cependant, c’est pendant la saison hivernale que ces magnifiques oiseaux revêtent leur plus beau plumage pour se livrer à une impressionnante et superbe parade nuptiale, le tout dans un décor de végétation luxuriante et de palmiers.

Alors, tous à vos jumelles !

5. Le quetzal de Monteverde et Santa Elena

Santa Elena et Monteverde sont séparés par quelques kilomètres seulement et la zone naturelle qu’ils protègent culmine à 1800m d’altitude, de chaque côté de la ligne de partage des eaux qui dévalent jusqu’à l’Atlantique ou vers le Pacifique. Si les paysages du Costa Rica sont assurément superbes, cette région du pays est tout bonnement incroyable et vaut vraiment le détour. Une balade dans cette forêt humide, à l’ambiance particulière et agréable, et vous vous sentirez comme dans Tarzan. Elle offre une occasion unique de découvrir le milieu naturel des forêts de nuages et une grande diversité d’espèces d’oiseaux dont le quetzal. Un magnifique oiseau dont la couleur rouge de la gorge qui contraste de façon éclatante avec son plumage vert enflamme l’imagination. Vous nous en direz certainement plus !

 

Crédit photo : GaryColet