Le Nouveau-Brunswick, l’une des provinces canadiennes qui reconnaît officiellement le statut égal des langues française et anglaise, se trouve sur la baie de Fundy, le site où sont perchées les plus hautes marées du monde et qui culminent à plus de 16 mètres. Avec sa bande de côtes sauvages, le Nouveau-Brunswick offre aux visiteurs un nombre considérable d’activités en plein air, notamment les randonnées, l’observation des baleines, le kayak, etc.

La région regorge également de sites historiques, ce qui fait d’elle une destination culturelle par excellence, en plus d’être une attraction fortement prisée par les amoureux de la nature et des activités physiques. J’ai eu la chance de visiter Fredericton ainsi que d’autres villes de l’Etat il y a quelques années… Dans cet article, j’essaierai de vous présenter les endroits à ne pas manquer lors de votre voyage au Nouveau Brunswick.

Hopewell Rocks & les chutes réversibles

Hopewell Rocks est l’un des symboles du Nouveau-Brunswick. Avec des marées qui s’élèvent à plus de 16 mètres d’altitude, apportant avec elles à peu près 100 milliards de tonnes d’eau à chaque fois, ce site naturel offre un spectacle hors du commun. À marée haute, les sommets des rochers constituant le Hopewell Rocks ressemblent à de petites îles dispersées dans la mer. À marée basse, ces petites roches s’élèvent à plusieurs mètres au-dessus de votre tête, donnant l’illusion de curieux édifices, debout en face de vous. Peu importe le moment de la journée, Hopewell Rocks offre un spectacle divertissant et d’une beauté authentique. Pas très loin des Hopewell Rocks, se trouvent les fameuses chutes réversibles, dont je suis littéralement tombé amoureux. Elles apparaissent sur le fleuve de Saint-Jean, où la marée montante pousse contre le débit de la rivière et force une vague d’eau en amont. Les chutes peuvent être mieux appréciées au Reversing Falls Bridge, où le fleuve rétrécit et plonge dans une gorge profonde. Au cours de mon séjour au Nouveau-Brunswick, j’ai également eu l’occasion de visiter l’île de Campobello, parsemée de villages de pêche, offrant aux voyageurs un éventail d’activités en plein air, dont le kayak de mer, le vélo et la randonnée sont les plus appréciées.

St. Andrews-by-the-Sea et le Théâtre Impérial de Saint John

En plus des scènes naturelles à couper le souffle, le Nouveau-Brunswick jouit d’un patrimoine culturel et de sites historiques impressionnants :

  • Andrews-by-the-Sea, qui servait auparavant comme destination de vacances pour les familles aisées de New York. L’endroit a su préservé son charme original malgré l’affluence des visiteurs. De nombreux bâtiments de la ville ont été bâtis avant 1880 et obéissent à des styles architecturaux différents, allant du géorgien au gothique en passant par le néo-grec.
  • Le théâtre Impérial de Saint John: vu comme le symbole de la ville, ce bâtiment assez impressionnant a été construit au début du 20e siècle. Il sera ensuite restauré à de nombreuses reprises pour reprendre son look d’origine. Le lieu semble appartenir à autre époque, propulsant les performances qui s’y jouent au rang de merveilles intemporelles…

En somme, la région du Nouveau-Brunswick est une destination touristique qui sied aux vacanciers éclectiques, grâce à ses curiosités naturelles et architecturales fascinantes, ainsi qu’un patrimoine historique surprenant…

 

Crédit photo : MaxGag