Ottawa, la capitale fédérale du Canada, figure, à mon avis, parmi les plus belles villes du monde. Outre le grand nombre d’attractions et les nombreux sites et monuments historiques qu’elle propose à ses visiteurs, à commencer par les majestueux édifices du Parlement et du canal Rideau au centre-ville, la ville regorge de parcs et jardins où il fait beau se promener. Ottawa est notamment réputée pour ses musées nationaux qui abritent des merveilles retraçant la culture riche et le patrimoine historique du Canada. Personnellement, j’ai énormément apprécié le musée canadien de l’Histoire. Ce n’est pas un hasard si celui-ci est le plus populaire et le plus fréquenté. Il est situé à Gatineau, sur la rive nord de la rivière des Outaouais, face à la ville d’Ottawa. Cette dernière forme, avec Gatineau, la région métropolitaine d’Ottawa-Gatineau, quatrième agglomération du Canada. Le musée a pour principale vocation de conserver et exposer des objets matériels qui relatent l’histoire fascinante du pays. Récit de mon voyage à Ottawa

Où aller et par quoi commencer à Ottawa ?

Calme, verdoyante et agréable à parcourir, Ottawa recèle de nombreux atouts qu’il est possible de découvrir en deux, voire trois jours. J’ai consacré ma première journée à Ottawa à la visite de la Colline du Parlement où j’ai pu assister à la cérémonie de la relève de la garde qui rappelle énormément la relève de la garde de la reine d’Angleterre, au palais royal de Buckingham à Londres. L’après-midi, je me suis baladé sur les rives du canal Rideau, qui se transforme, pendant l’hiver et devient la plus longue patinoire naturelle du monde.

Le lendemain, j’ai sillonné, à pied, de nombreux quartiers typiques et animés de la Capitale. Bien évidemment, il est possible d’opter pour les transports en communs ou une bicyclette, mais pour ma part, j’estime que parcourir la ville à pied permet de l’apprécier à sa juste valeur et offre des sensations que n’importe quel moyen transport ne peut procurer. Les odeurs et parfums qui se dégagent du quartier chinois, rue Somerset ouest sont différents de ceux auxquels on a droit aux magasins du quartier historique du marché By ou au centre-ville Rideau. La Petite Italie, la rue Preston, le quartier Vanier ou encore le village Beechwood offrent chacun une ambiance spéciale et unique.

Une journée consacrée aux musées

Comme à mon habitude, j’ai laissé le meilleur pour la fin. Ma troisième journée à Ottawa je l’ai consacrée aux musées. D’ailleurs la ville est mondialement connue pour ses nombreux musées et galeries, dont la plupart se trouvent aux alentours de la fameuse Colline du Parlement. Le musée Canadien de l’histoire est sans nul doute mon préféré. Et pour cause, cette institution possède d’inestimables trésors culturels et historiques témoignant des différentes époques que le pays a traversées. Le musée, situé en bordure de la rivière des Outaouais, est en lui-même un pur chef-d’œuvre architectural. Pour immerger les visiteurs dans une ambiance magique et enchanteresse, des reconstitutions grandeur nature invitent à la découverte des événements passés à travers des réalisations et des objets d’une rare beauté.

J’ai passé presque une heure à admirer les mâts totémiques, ces sculptures monumentales en forme de poteaux en bois, sculptés par les premiers peuples du Canada. Le musée Canadien de l’histoire détient d’ailleurs la plus grande collection de totems amérindiens du monde. C’est un réel voyage dans le temps qui permet de remonter 20 000 ans dans le passé et d’apprendre davantage sur les traditions et les réalisations des peuples autochtones du Nouveau Monde.

Crédit photo : Douglas Sprott